Nos Patriotes

Nos Patriotes 2017

COMMENTAIRES

Très décevant , je m'attendais à quelque chose de plus palpitant !! Seuls les décors valent le coup mais pour le reste j'ai pas accroché ni à l'histoire ni aux personnages 1/5

Plusieurs scènes de rues tournées à Nancy, notamment rue des Écuries derrière la Pépinière célèbre pour sa singularité et si caractéristique de l'époque. Certes, on reste sur sa faim et la tension ambiante mal maîtrisée dessert une exaltation patriotique nécessaire à alimenter un scénario déconstruit, suffisant et sans profondeur. Pour autant, on se plaît à palper l'atmosphère pesante de cette guerre dans la guerre, à découvrir ou redécouvrir les décors naturels vosgiens puis plus globalement lorrains, et à retrouver deux figures féminines désormais bien connues du 7e art que sont Alexandra Lamy et Louane Emera. Pour cette dernière qui nous avait ébloui par sa fraîcheur et sa spontanéité dans la famille Bélier, il faut être tolérant: c'est un premier rôle dramatique délicat à appréhender et à contre-coutant de sa nature légère, enjouée et de l'époque contemporaine qui l'a adoubée. Et si le point acmé de la dramaturgie n'atteint pas son paroxysme dans ce long métrage avec la jeune et talentueuse interprète du morceau "Avenir", le sien a encore de belles pages à écrire ; la tentative reste honorable et l'actrice toujours prometteuse. Marc Zimba impérial pour camper un personnage d'Addi Ba sombre et solaire, torturé et tiraillé (sans mauvais jeu de mots !). Je n'ai pas totalement décroché et ce n'est déjà pas si mal ! 3/5.

Un film à voir pour l'Histoire mais l'ensemble est trop brouillon, trop dans le retenue, trop cliché à des moments avec cette distribution de rôles. On survole les thèmes et il reste en fil rouge le scénario de base, le reste est trop relayé au énième plan ... Dommage sur ce point. 2.5/5 !!!

trop romanesque, malheureusement
(3 mots, j'ai fait plus fort que "moi!")

D'une qualité très quelconque... comment imaginer une jeune fille moderne des années 40 s'exprimer comme celle des années 2000... très franchement c'était à la limite du grotesque. Quant au reste il est médiocre, ne donne pas vraiment d'émotion au spectateur malgré la gravité du sujet et l'on sort agacé de cette séance ciné pleine de poncifs et de leçons de morales...

Un biopic de noble cause......................au service d'une photographie médiocre.......................3 étoiles.........!!!!!!

cette évocation reste anecdotique dans l'histoire même si indéniablement, tous les résistants (quelque soit leur action) sont héroïques. une adaptation finalement propre et sage, le sentiment de danger permanent n'est jamais vraiment présent aussi, difficile d'être bouleversé.

si l'intérêt du film réside essentiellement dans son aspect factuel, la réalisation très classique et la lenteur d'évolution dramaturgique ne participe en rien à l'attention qui se perd assez vite du spectateur. L'acteur est bon mais on reste dans un cinéma trop calibré pour nous surprendre et le film ne parvient jamais à véritablement décoller. Dommage.

j'aime beaucoup Louane en tant que chanteuse mais dans ce film est joue vraiment mal je trouves.

L'Idée du film est bonne, les acteurs sont excellents mais malheureusement, l'histoire est d'un banal incroyable, penser, ne serais ce qu'un moment que les nazis pourraient avoir ce type de comportement est en soi une aberration, je passe sur les scènes inutiles de la Française complètement nymphomane, et ce, de la bourgeoise coincée à la fermière de la vallée...

Plutôt réussi et touchant malgré, il est vrai, une réalisation un peu trop scolaire. Le principal défaut du film pour moi est de ne pas du tout respecter l'histoire D' Addi Bâ, ni même le lieu où ça s'est passé.. Le pire c'est qu'il n'y a aucune justification a cela. La vraie histoire (notamment sa capture) aurait été tout aussi adaptée pour le cinéma . Plutôt incompréhensible.
L'interpretation de Marc Zinga est irréprochable.
3.5/5

Faut vraiment être patriote pour voir ça...

Gabriel Le Bomin adapte librement le roman "Le Terroriste noir" de Tierno Monénembo et raconte l'histoire d'Addi Bâ, un tirailleur sénégalais qui se joint à un petit groupe de villageois dans le but de continuer sa lutte contre les Allemands. Sur la forme, "Nos patriotes" est un énième film sur la Seconde Guerre mondiale, il n'y a strictement rien de nouveau par contre sur le fond et grâce au personnage d'Addi Bâ, l'histoire aborde un angle peu commun et permet d'aborder d'autres thèmes. L'histoire ne manque pas d'intérêt seulement, j'ai trouvé le scénario décevant notamment pour tout ce qui touche le groupe et ses actions. Si l'histoire était fidèle, je n'aurais rien dit, mais comme c'est une adaptation libre, je m'attendais à ce que le réalisateur rende l'ensemble beaucoup plus vivant et intense que ça sans pour autant tomber dans les clichés et faire quelque chose qui ne soit pas crédible. C'est un film trop scolaire qui manque par conséquent d'émotion et de force notamment dans certaines scènes importantes à part lors de ce final qui est très bon. On peut regretter aussi quelques incohérences et une gestion maladroite de certains personnages, mais malgré tous ces défauts, c'est un bon film profondément humain avec une bonne reproduction d'époque et des acteurs pour la plupart convaincants. 3/5

C'est l'histoire d'un soldat des colonies qui décide de faire de la résistance sauf que oh là là en fait tous les français sont racistes donc il se sent mal intégré dans le mouvement, mouvement organisé par des blancs bien plus intelligents que lui qui lui sauvent la vie cinq fois dans le film, parce que lui en fait tu comprends il ne sait pas faire de la lutte organisée, d'abord il veut juste retrouver un pote prisonnier mais quand il se rend compte qu'il est mort il se venge sur un soldat allemand random parce que la violence gratuite c'est un peu dans sa nature de congoïde, ce qui provoque l'arrestation de 50 civils français, le rendant très triste pendant trois minutes. Mais tout ça n'est pas grave parce que tout au long du film il ne manquera pas de marquer son attachement profond à la France qui est le pays des droits de l'homme qui l'a adopté, au cours de discours qui ne manqueront pas de t'arracher une larme quand bien même tu aurais un oeil de verre.

La vision qui est donnée de la lutte armée dans ce film c'est juste tellement génial : pas besoin de sacrifice, pas besoin de faire face aux conséquences de ses actes, pas besoin d'assassiner le camarade capturé de peur qu'il balance les noms : il suffit de se cacher dans les bois et de faire sauter des trains avec des pots de confiture et d'éviter de te mettre à dos des gamins muets de dix ans pour éviter qu'ils te balancent aux boches au cours de plans-séquence qui te montrent bien que la morale de l'histoire, en fait, bah c'est que quand t'es noir, il faut pas faire peur aux enfants parce que sinon c'est un peu de ta faute à toi si les français sont racistes.

Et la France occupée c'est génial c'est un endroit très safe où le danger c'est pas l'envahisseur allemand mais les méchants résistants racistes qui veulent pas obéir aux ordres d'un noir et faire de la résistance c'est tellement une broutille que les personnages peuvent se permettre de parler du prochain attentat DANS LE QG DE LA KOMMANDANTUR.
Et aussi au début du film les allemands recherchent le héros dans un village mais il s'évade donc la gentille institutrice blanche jouée par Alexandra Lamy lui dit olala vous êtes fous de vous montrer en plein jour donc du coup ce qu'elle fait c'est qu'elle L'EMMÈNE EN BAGNOLE PARCE QUE C'EST BIEN PLUS DISCRET VOYONS !!!!!

Heureusement le film se finit bien avec une image de fin montrant le héros noir se faire fusiller main dans la main avec le chef blanc de la résistance qui était le vrai preneur de décision du film parce que évidement le noir ne faisait que les foutre dans la merde avec ses décisions de bon sauvage. Et par un panneau de texte qui enfonce le couteau dans la plaie en disant que oh mon Dieu il n'a reçu sa médaille posthume qu'en 2003 mais heureusement que nous on est là pour rétablir la vérité avec notre film qui chie à la gueule de sa mémoire.

Au moins, il a été vaillant jusqu'au bout.
Le film est bien, nous avons ce qui tourmente le personnage et un hommage sur ce qui furent dans le maquis des Vosges, ça a dû être très dur, et combien d'autres qui ont lutté ou voulu le faire. paix à son âme, déjà il n'a pas eu le choix. Comble, il est né le jour de la nativité et a si peu vécu.

Loading...